Abbott & Costello

Bud Abbott


“Bud” est né William Alexander Abbott, à Asbury Park, près d'Atlantic City, New Jersey, le 2 octobre 1895 (1897 selon sa famille). Son père, Harry, est agent publicitaire du Barnum and Bailey Circus dont il annonce la venue dans les prochaines villes de la tournée. Sa mère, Rae Fisher, joue les écuyères sur la piste centrale. Il vient au monde avec une soeur jumelle, Olive Victoria Abbott, qui vivra centenaire.
Se produisant très tôt dans des carnavals ou autres animations locales, habitué à une vie itinérante, il abandonne précocement ses études pour se consacrer à sa passion du spectacle.
En 1918, il épouse Miss Jennie May Pratt, connue sous le nom de Betty Smith. Le couple, qui ne sera séparé que par la mort de l'époux, adoptera deux enfants, Bud Jr en 1942 et Vickie en 1949.
Assistant trésorier du Casino Theater de Brooklyn, New York, il devient trésorier ou manager de plusieurs théâtres locaux et régionaux. C'est ainsi qu'il a l'occasion de remplacer le faire-valoir habituel d'un artiste de music-hall, Lou Costello. Pendant quelques années, on peut voir les deux compères se livrer à quelques exercices tout aussi comiques qu'intermittents. Ce n'est qu'en 1936 qu'ils décident de faire définitivement scène commune…

Lou Costello

“Lou” est né Louis Francis Cristillo, à Paterson, New Jersey, le 6 mars 1906. Son père, Sebastian Cristillo, est producteur. Si sa mère est d'origine française, ses ancêtres s'enorgueillissent d'être irlandais.

Au cours de ses études supérieures, il révèle des qualités sportives au dessus de la moyenne. Excellent basketteur, il pratique bientôt la boxe en amateur. Sous le nom de Lou King, il remporte 32 victoires avant qu'un knock out ne l'envoie définitivement hors du ring.
Nous sommes en 1927. Le jeune homme gagne la Californie avec l'intention de devenir acteur de cinéma. Mais il doit bien vite revoir ses prétentions à la baisse et se contenter d'un job de charpentier au studios de la MGM. La firme au lion rugissant lui permet également de faire quelques figurations, dont une mérite d'être signalée: en 1931, on le voit fugitivement dans une film de Clyde Bruckman, «the Battle of the Century», dont les vedettes ne sont autres que le fameux duo comique Stan Laurel et Oliver Hardy. Étrange rencontre! Tout aussi curieusement, en 1928, non encore pourvu de ces rondeurs qui le rendront célèbre, il accède par ses qualités athlétiques au rang de cascadeur sur le film de Clarence Brown, «Trail of '98». À cette occasion il double, dans une séquence de défenestration, l'actrice Dolores Del Rio
En 1930, ses espérances artistiques déçues, il prend le chemin du retour vers Paterson. Désargenté en cours de route, il accepte un emploi de comique burlesque dans un théâtre de Saint-Joseph, Missouri. Le voici donc acteur burlesque de vaudeville, tartes à la crème et autres pitreries. En 1931 (1929 selon certaines sources), alors qu'il est engagé dans un duo comique, son faire valoir habituel tombe malade. Le caissier du théâtre, un certain Bud Abbott, se propose pour le remplacer…
En 1934, l'artiste épouse Anne Battler. Le couple aura quatre enfants : Carole (1938/1987), Patricia, Lou Jr (1942/1943) et Chris (1949). Le 4 novembre 1943, son fils unique, Lou Jr, se noie dans la piscine familiale. Bud reprochera éternellement à son épouse, présente lors de l'accident, l'inattention dont elle fit preuve. Le drame creuse un fossé définitif entre les deux conjoints auxquels la foi catholique leur permet pas d'envisager le divorce. Très malheureux, Lou Sr créera plus tard la Lou Costello Jr Foundation qui se consacrera aux enfants défavorisés.
En 1952, il crée sa propre société de production, "The Television Corporation of America", à laquelle nous devons «the Abbott and Costello show» et la série télévisée interprétée par George Raft, «I'm the Law» (1953).

Abbott & Costello

La constitution officielle du tandem Abbot & Costello remonte à 1936. Rapidement, leur popularité gagne du terrain parmi les habitués des spectacles burlesques. Le duo se produit indifféremment à la radio, au théâtre et en animation de projections de films dans les salles de cinémas. Leur performance dans «the Kate Smith Radio hour» (1938), émission au cours de laquelle il donne la première version d'un sketch qui va les rendre célèbre, «Who's On First», étend leur notoriété à l'ensemble du territoire. L'année suivante marque leur première apparition sur une scène de Broadway, qui est également celle de leur partenaire Carmen Miranda, dans la revue «Streets of Paris».
À l'aube des années quarante, le couple comique Laurel & Hardy a donné le meilleur de lui-même. Il s'attarde dans un prolongement qui devait rendre son dernier souffle sur le territoire français («Atoll K», 1950). Les studios Universal font alors appel à Bud Abbott et Lou Costello pour assurer les intermèdes comiques de leur comédie musicale en chantier, «Une nuit sous les tropiques». Mais le premier véritable film du tandem demeure «Deux nigauds soldats» (1941).
Leurs activités radiophoniques ne cessent pas pour autant. Entre 1941 et 1946 (NBC) , puis 1946 et 1949 (ABC), «The Abbott and Costello Show» fait la joie des auditeurs. Entre 1952 et 1954, le sombre réalisateur Jean Yarbrough assure la mise en scène de 52 épisodes télévisés du même spectacle.
Mais les dissensions ne tardent pas à émerger. Initialement, le partage des profits avait été établi dans le rapport 60/40 en faveur de Bud. Après les premiers succès cinématographiques, Lou insiste pour équilibrer les revenus, en demandant le remboursement des arriérés ! En 1957, lassés de leurs disputes incessantes, les duettistes décident de se séparer.

 


Auteurs, Personnages et Histoires

S’inscrire à la newsletter

Si vous souhaitez recevoir des informations, news, événements et offres spéciales concernant nos produits, abonnez-vous TOUT DE SUITE à notre newsletter !

All packaging design and photographs by Fabio Berruti • Infinite Studio | © 2019 Cosmic Group S.r.l. - P.iva: 01808260341
Privacy Policy  |  POWERED BY LYNX 2000