Jack Lemmon

Jack Lemmon, diplômé de l'université de Harvard, fait ses premiers pas au cinéma en 1953 avec la comédie Une femme qui s'affiche, réalisée par George Cukor. Mais c'est en 1955, avec Permission jusqu'à l'aube, qu'il se révèle véritablement. Ce film co-réalisé par John Ford et Mervyn LeRoy lui permet de remporter l'Oscar du meilleur second rôle.

L'acteur entame ensuite une collaboration avec le réalisateur Richard Quine. C'est ainsi que verront le jour des longs métrages tels que Ma soeur est du tonnerre (1956), L'Adorable Voisine (1958), L'Inquiétante dame en noir (1962) ou encore Comment tuer votre femme (1964).

Mais la collaboration qui apportera le plus à la gloire de l'acteur est sans conteste celle qu'il instaurera avec le cinéaste Billy Wilder. Jack Lemmon jouera ainsi dans sept de ses films, dont quelques-uns qui seront gravés à jamais dans l'histoire du cinéma : Certains l'aiment chaud (1959), où il partage l'affiche avec Marilyn Monroe et Tony Curtis, La Garçonnière (1960) ou encore Irma la Douce (1963). Jack Lemmon aura également joué dans La Grande Course autour du monde (1965) et Le Jour du vin et des roses (1962), deux films de Blake Ewards. La comédie est sans conteste le genre qu'il affectionne le plus. En témoignent Oui ou non avant le mariage (1963), Drôle de couple (1968), Toi et moi (1972)... En 1973, il remporte un second Oscar, celui du meilleur acteur, pour sa prestation dans Sauvez le tigre de John G. Avildsen.

La carrière de l'acteur ne fléchit pas. Il est à l'affiche du thriller Les Naufragés du 747 en 1976. 3 ans après, il joue dans Le Syndrome chinois de James Bridges puis dans Missing de Costa-Gavras, deux films pour lesquels il recevra le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes. Ettore Scola le fera également tourner en 1958, dans Macaroni. A noter que le nom de Jack Lemmon aura souvent été associé à celui du comédien Walter Matthau. Ces deux complices auront partagé l'affiche d'une dizaine de longs métrages.

Au début des années 90, il joue les seconds rôles pour deux films désormais considérés comme cultes: JFK d'Oliver Stone dans lequel il interprète un inspecteur frêle et alcoolique et Short Cuts de Robert Altman où il campe un vieillard pathétique en froid avec son fils. En 1993, l'acteur remporte un beau succès dans son pays avec le film Les Grincheux. 3 ans plus tard, il tient le rôle de Marcellus dans une nouvelle adaptation cinématographique d'Hamlet, signée Kenneth Branagh. En 2000, il joue un petit rôle dans La Légende de Bagger Vance, réalisé par Robert Redford. Ce film marque sa dernière apparition sur les écrans puisqu'il décède 1 an plus tard des suites d'un cancer.


Auteurs, Personnages et Histoires

S’inscrire à la newsletter

Si vous souhaitez recevoir des informations, news, événements et offres spéciales concernant nos produits, abonnez-vous TOUT DE SUITE à notre newsletter !

All packaging design and photographs by Fabio Berruti • Infinite Studio | © 2019 Cosmic Group S.r.l. - P.iva: 01808260341
Privacy Policy  |  POWERED BY LYNX 2000